Sommaire

Newsletter

Chaque 3ème lundi du mois l'essentiel des stratégies relationnelles décryptées par /le hub !

> S’incrire à la newsletter

Tendances

  • Taille du texte
    Zoom - Zoom +
  • Imprimer la page
  • Envoyer par e-mail

Noël est-il déjà fini ?

19 novembre 2010

Le phénomène est encore plus marqué que l’an dernier. En magasins et sur internet, les ventes de Noël commencent de plus en plus tôt, avec des offres qui apparaissent maintenant dès la fin octobre. Et pour motiver les consommateurs, les distributeurs se livrent à une guerre des prix bien loin de l’esprit de Noël !

Aux Etats-Unis, Walmart attaque « avec agressivité » le marché des jouets de Noël

« Agressive plans ». C’est avec ces mots que Walmart a défini sa stratégie de promotions sur les jouets de fin d’année. Le géant américain de la distribution a, pour la première fois, édité un catalogue de 52 pages uniquement dédié aux jouets. Les poupées de Toy Story 3 y sont par exemple proposées à 29 $, au lieu de 35. Globalement, les prix sont légèrement en dessous de ceux de Toys R Us.
- Du fait des incertitudes sur l’économie américaine, «  en 2010, chaque nickel [pièce de 5 cents] de remise comptera pour les parents, » pointe le site américain Mediapost spécialisé dans le marketing. « On trouve très peu de dinosaures à 300 $ cette année, ajoute un expert du secteur du jouet. Et même des petites poupées proposées à 12 $ sont depuis longtemps passées à 7,49 $ dans de nombreuses enseignes. »
- Les promotions ont aussi commencé très tôt, les décorations de Noël apparaissant en magasin avant même que celles d’Halloween ne soient totalement rangées. « Aujourd’hui, les parents comprennent bien qu’il est plus malin de faire ses courses au plus tôt, quand les prix sont bas et que les produits sont disponibles, sans risque de ne pas trouver le jouet qu’attend leur enfant. L’époque où les consommateurs attendaient le 21 décembre pour que les prix baissent est révolue, » relève le site Mediapost.

Plus d’infos :
-  Mediapost
-  Feuilleter un scan du « Toy Catalog » de Walmart

En France aussi, les ventes ont débuté fin octobre

Il suffit de voir les catalogues des enseignes de distribution pour comprendre que la tendance est de concentrer les ventes de Noël sur le mois de novembre. Les offres du catalogue « La fabrique du Père Noël » de Carrefour sont ainsi valables du 23 octobre au 5 décembre. Celles du catalogue de Pic Wic, du 26 octobre 5 décembre. Pour Auchan, du 27 octobre 5 décembre. Etc.

Le calendrier de quelques sites de e-commerce

- Chez Pixmania, la communication sur le thème de Noël a commencé la troisième semaine d’octobre avec un espace dédié sur le thème « Soyez prêt pour Noël ».

- Fnac.com a lui attendu la deuxième semaine de novembre pour commencer à dérouler son dispositif de fin d’année. Avec entre autres la possibilité de créer une liste de Noël à envoyer à ses proches.
- La Redoute annonçait « Bientôt Noël » dès le 2 novembre sur son site, avec une promotion sur la boutique Jouets valable jusqu’au 15 novembre. Le début d’une montée en puissance du site, en parallèle avec l’envoi du catalogue papier de sa collection « fêtes ».
- Yves-Rocher.fr communique sur Noël depuis le 15 novembre, de façon synchronisée avec son réseau de 565 magasins et son catalogue.
- King-Jouet.com n’a pas voulu passer trop tôt à un habillage de fêtes et a attendu le retour des vacances de la Toussaint. « Nous communiquons sur les gammes de produits les plus sensibles et sur les prix, explique, au Journal du Net, le directeur e-commerce de l’enseigne. Petit à petit, le message deviendra "tel produit est encore en stock chez nous" puis, 10 jours avant Noël, "nous sommes encore capables de vous livrer à temps". »

Plus d’infos : Le dossier « Comment les e-commerçants préparent Noël » sur le Journal du net

Tesco annonce 1,3 milliard de livres sterling de remises pour Noël

En euros, le chiffre est encore un peu plus impressionnant : 1,48 milliard. C’est le montant des économies que le leader de la distribution au Royaume-Uni propose à ses clients pour les fêtes.
- 800 millions de livres sterling se feront directement sous forme de baisses de prix et de promotions. Comme des offres « 2 pour le prix d’un » sur des produits d’épiceries. Ou des remises de 50% sur du petit électroménager, des jouets, des vélos, des décorations de Noël…
- 200 millions seront distribués via des coupons de réduction.
- Et le reste sera proposé sous différentes formes aux porteurs de la carte Tesco.

Plus d’infos : Marketing Week

Au Royaume-Uni, Sony rembourse la TVA jusqu’au 24 décembre

Sony joue l’efficacité avec cette offre assez inhabituelle dans l’univers de Noël. Elle s’inscrit en fait dans le contexte britannique. Celui d’une crise économique et de mesures drastiques pour réduire le déficit du pays. Début 2011, la TVA va ainsi passer de 17,5 à 20%. Un sujet de préoccupation pour les Anglais d’après Sony, d’où cette offre de remboursement.
- Lancée le 28 octobre, la promotion donne lieu à une vaste campagne print, en magasin et sur le Web. Voici la pub télé (en anglais) dans sa version de deux minutes. Ce n’est pas le Père Noël qui est mis en scène, mais le « méchant » Scrooge (d’après un conte de Charles Dickens). Le personnage grognon devient d’un coup généreux en apprenant que Sony rembourse la TVA.

Plus d’infos : Marketing Week

Toys R Us a ouvert 600 magasins éphémères aux Etats-Unis pour les fêtes

Installés dans les centres commerciaux, ces magasins baptisés « Express Stores » viennent doubler le nombre de points de vente de l’enseigne (587 magasins permanents). D’une superficie non négligeable (1 200 m2 en moyenne), ils se concentrent sur les jouets les plus demandés.
- Cette initiative fait suite au succès d’une première opération lancée l’an dernier, Toys R Us ayant installé 80 « Express Stores » pour les fêtes en 2009. Vu l’affluence, certains sont d’ailleurs restés ouverts depuis. Ce qui pourrait encore arriver cette année.
- Dans sa communication, Toys R Us insiste sur la création de 10 000 emplois liée à ces magasins. Une bonne nouvelle dans le contexte économique américain actuel. Mais aussi une façon d’anticiper les critiques de ceux qui s’inquiètent des conséquences de ces ouvertures massives, et éphémères, sur les petits détaillants de jouets.

Plus d’infos : Toys R Us

Jouer en famille avec les marques et les logos

Pour finir cette sélection d’initiatives sur le thème de Noël, un jeu de société qui vient de sortir en France. Son nom : le jeu du Logo et des Marques, de Lansay.
- L’an dernier, ce jeu a été un véritable phénomène de société au Royaume-Uni où il s’est écoulé à plus de 180 000 exemplaires. L’adaptation française trouvera-t-elle son public, le rapport aux marques étant plus distancié de ce côté de la Manche ? Les distributeurs semblent y croire : ils en auraient commandé 100 0000 exemplaires…
- Extrait de la présentation : « Petits et grands ont leur chance puisque les 1600 questions du jeu concernent les plus connues des marques françaises et internationales et la moitié sont illustrées. Il faudra par exemple reconnaître des logos coupés ou associer le visuel d’un produit à sa marque. »

Plus d’infos : e-marketing.fr