Sommaire

Newsletter

Un jeudi sur deux,
l'essentiel des
stratégies relationnelles
décryptées par /le hub
de La Poste !

> S’incrire à la newsletter

Tendances

  • Taille du texte
    Zoom - Zoom +
  • Imprimer la page
  • Envoyer par e-mail

Des marques aux petits soins pour leurs clients

5 mars 2013

Arrêter de fumer, faire de l’exercice, éviter les allergies, manger sainement… Marques et distributeurs se préoccupent du bien-être des consommateurs et les aident à rester en forme. Illustrations avec les initiatives d’Asda, Auchan, Wrangler, Uniqlo, McDonald’s, Nike, etc.

Le distributeur anglais Asda incite ses clients à arrêter de fumer

En janvier dernier, nous relations l’initiative du club de foot du Barça qui accompagne ses supporters pour les aider à arrêter de fumer. Asda, le n°2 de la distribution au Royaume-Uni, se lance dans une démarche du même ordre. L’enseigne s’est associée au gouvernement écossais pour inciter ses clients à en finir avec la cigarette.

• Des équipes spécialisées seront présentes dans 7 supermarchés pour apporter conseils et aide à l’arrêt du tabac. Ces experts s’appuieront naturellement sur les bénéfices pour la santé, les fumeurs pouvant par exemple profiter en magasin de tests sur l’état de leurs poumons.

• Mais le distributeur jouera aussi sur les bénéfices pour le porte-monnaie de l’arrêt du tabac. Asda mettra ainsi en avant des listes de courses pour une famille correspondant au budget consacré au tabac par une personne fumant un paquet par jour.

Plus d’infos :
- Flow

Un site marchand d’Auchan dédié à « la bonne alimentation » et permettant d’éviter les allergies alimentaires

Au départ, le site mieux-vivre.auchan.fr était un simple portail d’information dédié à la gamme MDD du même nom. Depuis la fin 2012, il est devenu un magasin de vente en ligne. Avec l’ambition d’être : « LA référence de LA bonne alimentation ».

• On y trouve des articles bio (pas uniquement sous la marque du distributeur), des produits sains et naturels (sans sel, sans sucre ajouté…). Mais le site propose également de répondre aux attentes de ceux qui souffrent d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire. L’internaute peut ainsi définir des filtres dans sa liste de courses, pour ne se voir proposer que des produits sans gluten, sans lactose, sans arachide, etc. (selon les différentes intolérances possibles).

• Pour des raisons de logistiques, le site ne vend pas de produits frais. La livraison se fait à domicile par Colissimo, les achats pouvant aussi être retirés dans un réseau de points relais.

• La présentation du site en vidéo :

Plus d’infos :
- mieux-vivre.auchan.fr

Les grandes marques de prêt-à-porter bannissent peu à peu les substances toxiques

On l’ignore souvent, mais les vêtements que nous achetons peuvent contenir des composants chimiques toxiques. Depuis 2011, Greenpeace en a fait un de ses chevaux de bataille au travers d’une campagne baptisée Detox.

• L’ONG dénonce l’utilisation par l’industrie textile de substances nocives (alkilphénols, perfluorocarbures, phtalates, etc.), qui servent entre autres pour la teinture des vêtements. Des produits qui polluent dangereusement l’environnement autour des lieux de production (en Chine, au Mexique…), et que l’on retrouve dans les vêtements, pouvant créer démangeaisons, allergies, et même dérégler le système hormonal.

• Une quinzaine de grandes marques de prêt-à-porter ont jusqu’à présent répondu à l’appel de Greenpeace et ont décidé de bannir ces substances toxiques de leurs collections : Zara, Mango, Esprit, Levi’s, Uniqlo, Victoria’s Secret, Benetton, etc.

Plus d’infos :
- Mes courses pour la planète

Les jeans aux vertus hydratantes et amincissantes de Wrangler

Si des vêtements renferment des composants dangereux pour la santé, d’autres pourraient-ils contenir des substances qui font du bien au corps ? C’est le principe affiché d’une nouvelle gamme de jeans de Wrangler : ils sont imprégnés de micro-susbtances qui libèrent leurs propriétés lors des frottements liés à la marche.

• Sous l’intitulé Denim Spa, Wrangler propose trois modèles avec des « traitements » différents : un jean hydratant, un autre aux vertus apaisantes, et un troisième présenté comme ayant des propriétés anti-cellulite. Les effets s’estompent progressivement, mais il est possible de les prolonger en réenduisant le jean d’un spay vendu séparément (12 €, comptez 100 € le jean).

• Pour donner un positionnement « glamour » à ces jeans, Wrangler a choisi comme égérie Lizzie Jagger (en photo), la fille de Mick Jagger et de Jerry Hall.

Plus d’infos :
- Brand Channel

Pour avancer dans le nouveau jeu vidéo de Nike, il faut courir dans la vraie vie

Il y a un an environ, Nike a lancé un nouvel accessoire : le bracelet FuelBand. Associé à une application mobile, il mesure l’activité physique lors des footings, en utilisant une unité d’effort inventée par Nike, le NikeFuel.

• La marque vient d’intégrer ce principe à un jeu vidéo. Intitulé NikeFuel Missions, ce jeu s’appuie sur la pratique sportive. Pour faire avancer son personnage virtuel au travers de différentes missions, il faut disposer de réserves de NikeFuel, que l’on obtient en allant courir. Simple, efficace, et motivant pour faire du sport en s’amusant.

Plus d’infos :
- Sports Marketing

En Australie, une application iPhone de McDonald’s détaille l’origine de chaque ingrédient du menu

En Australie, McDonald’s propose une application iPhone permettant de connaître l’origine des produits de son menu. Une fois l’application installée, il suffit de filmer avec son smartphone la boîte de son Big Mac ou de son Filet-O-Fish : grâce à une animation basée sur la réalité augmentée, les ingrédients sortent de la boîte. En cliquant sur le bœuf par exemple, on connaîtra son lieu d’élevage, sa nourriture, et jusqu’au nom de l’éleveur.

• Sous des dehors très ludiques, l’application associe le système de géolocalisation de l’iPhone pour savoir dans quel le restaurant on se trouve, puis la reconnaissance d’images pour identifier la boîte du hamburger, et enfin elle prend en compte la date et à l’heure pour indiquer exactement d’où viennent les ingrédients de ce repas en particulier.

• Démonstration en vidéo :

Plus d’infos :
- PFSK

Aux Etats-Unis, le réseau social de recommandation locale Yelp donne désormais la note d’hygiène des restaurants

Jusqu’à présent, le réseau social Yelp se basait sur les seules recommandations de ses utilisateurs pour présenter et classer les restaurants. Il va progressivement ajouter un nouveau critère, au départ pour les villes de New York et San Francisco : la note d’hygiène que délivrent les services municipaux.

• C’est une démarche d’Open Data : Yelp « récupère », avec leur autorisation, les données des départements d’hygiène des villes suite à leurs visites d’inspection. Cette note d’hygiène existe déjà, en effet. Elle est même supposée être affichée à l’entrée de restaurants, mais elle se fait discrète quand les résultats ne sont pas bons.

• Le maire de San Francisco s’est réjoui que des informations émanant de services publics « souvent difficiles à trouver » puissent être mises à la disposition du plus grand nombre. L’objectif étant aussi de créer une émulation chez les restaurateurs pour qu’ils se montrent plus vigilants sur l’hygiène de leur établissement.

Plus d’infos :
- Presse Citron