Tendances

  • Taille du texte
    Zoom - Zoom +
  • Imprimer la page
  • Envoyer par e-mail

Le courrier, un geste du quotidien pour plus
de 9 français sur 10

26 septembre 2011

La 3ème édition de l’étude « Les Français et le courrier publicitaire » réalisée par TNS Sofres confirme l’attachement des Français au courrier pour sa capacité à créer de la proximité, à apporter des informations utiles et à rassurer sur leur fiabilité. Il fait partie du quotidien des Français qui sont 91% à relever leur courrier chaque jour. Et contrairement aux idées reçues, les 15-34 ans ont une appétence particulière pour le courrier papier.

Les principaux enseignements


De cette étude sur "Les français et le courrier publicitaire", ressortent 4 enseignements fondamentaux :

- Le courrier est lu, relu et conservé : il est lu ou feuilleté par 97% des destinataires, relu par 83% et conservé par 78% d’entre eux.

- Le courrier permet une consommation avisée : il est plébiscité pour recueillir de l’information ou s’informer des promotions sur des entreprises dont on est déjà client. 57% des Français le plébiscitent ainsi pour recevoir de la publicité ou être informé des promotions des grandes surfaces alimentaires. 80% déclarent qu’un échantillon joint les incite à l’achat et 86% déclarent avoir déjà utilisé des bons de réduction joints à un prospectus.

- Le courrier génère du trafic sur Internet : 49% des destinataires se rendent sur Internet pour se renseigner davantage sur des offres et services après avoir reçu un courrier.

- Le courrier papier séduit les 15-34 ans : 50% des 15-34 ans pensent que le courrier publicitaire rend l’entreprise plus proche et plus humaine.

Lu

Près de 9 Français sur 10 déclarent recevoir des imprimés publicitaires (sans nom ni adresse) ou des courriers publicitaires personnellement adressés (89%). Le courrier publicitaire adressé est lu ou feuilleté par 97% des destinataires, 94% pour les imprimés publicitaires. Les catalogues (84%), prospectus d’hyper/super (82%) et bons de réduction joints à un prospectus (79%) sont les imprimés publicitaires les plus lus. Les échantillons gratuits joints à un imprimé ou prospectus sont conservés par deux tiers des individus (66%).

Relu, y compris par d’autres membres du foyer

83% des personnes sont amenées à relire le courrier publicitaire adressé qu’elles ont reçu : une fois pour 60% d’entre elles (vs. 51% en 2008, en hausse) et deux fois pour 35% d’entre elles. Il est par ailleurs lu par au moins une personne du foyer dans près de 90% des cas. Les imprimés publicitaires quant à eux sont relus par 71% des sondés, 2 fois par 1/3 d’entre eux.

Conservé

La publicité adressée est conservée par 78% de ceux qui en reçoivent, soit une hausse de 5 points par rapport à 2008. Elle est conservée au moins une semaine pour près de la moitié (45%).

Objet d’une attention exclusive

La moitié des Français accorde toute leur attention à la lecture de leur courrier (51%), c’est-à-dire sans consulter un autre média ou sans effectuer une autre activité. Il est ainsi le media auquel on accorde le plus une pleine attention. Par exemple, 80% des sondés qui écoutent la radio déclarent effectuer au moins une autre activité en même temps.

Incitatif et créateur de trafic sur Internet

80% déclarent qu’un échantillon joint les incite à l’achat et 86% déclarent avoir déjà utilisé des bons de réduction joints à un prospectus. Le courrier publicitaire adressé est perçu comme étant informatif, en apportant des informations jugées sûres et fiables. Il joue un véritable effet de levier sur l’incitation à agir, et notamment pour effectuer un achat dans un magasin habituel (63%) ou se rendre sur Internet pour se renseigner davantage sur des offres et services (49% vs. 41% en 2008). L’incitation à agir est toujours plus forte dans la distribution de biens de grande consommation : GSA (67% ont réagi à un courrier publicitaire vs. 55% en 2008), GSS (58% vs. 48%), habillement (51% vs. 42%), industrie alimentaire (43% vs.39%).

Un geste de tous les jours, un moment agréable

La relève du courrier est un geste quotidien pour plus de 9 Français sur 10. En outre, la lecture du courrier se fait dans la journée pour 87% d’entre eux. Relever le courrier est par ailleurs perçu comme un moment agréable pour 81% des Français.

Privilégié

Le format papier est privilégié par 8 Français sur 10 pour consulter un catalogue (85% vs. 88% en 2008), obtenir un bon de réduction (81%) ou regarder un prospectus (80%).

ZOOM SUR les 15-34 ans

Contrairement aux idées reçues, la génération Internet apprécie recevoir du courrier et est particulièrement sensible à la personnalisation du courrier papier. 51% des 15-34 ans préfèrent recevoir des informations sur des produits ou services d’une entreprise en format papier et 67% apprécient recevoir du courrier publicitaire personnellement adressé avec une enveloppe en couleur et des illustrations (contre 57% pour l’ensemble de la population).

Pour 70% d’entre eux, recevoir du courrier leur donne l’impression d’être personnellement concerné, contre respectivement 8% et 3% pour la TV et la radio.

Les 15-34 ans accordent un crédit supplémentaire au support papier : 43% estiment obtenir des informations plus sûres et plus fiables par courrier, contre 4% pour l’email publicitaire. De même, 50% des 15-34 ans pensent que le courrier rend l’entreprise plus proche et plus humaine contre 9% pour la TV et 4% pour l’email publicitaire.

En matière de consommation, le courrier est particulièrement incitatif sur la cible des 15-34 ans. 52% sont ainsi incités à se rendre dans un magasin après la réception d’un courrier contre 5% pour l’email publicitaire ou la radio. 88% utilisent les bons de réduction joints aux courriers (contre 85% pour l’ensemble de la population), 56% aimeraient recevoir davantage d’échantillons et 85% déclarent que ces échantillons les incitent à l’achat contre 80% pour l’ensemble de la population.

Enfin, les 15-34 ans confirment la complémentarité des médias puisqu’ils sont 62% à s’être rendus sur un site Internet suite à la réception d’un courrier, pour se renseigner davantage sur une offre ou un service (contre 49% l’ensemble de la population).

Méthodologie

- 2086 individus âgés de 15 ans et plus, extraits du panel Métascope de TNS Sofres
- Résultats redressés afin d’être représentatif de la population des 15 ans et plus selon les critères socio-démographiques (sexe, âge, PCS individu, catégorie d’agglomération, région d’habitation du foyer)

Mode de recueil
- Questionnaire auto-administré par voie postale
- 3000 questionnaires envoyés

Dates de terrain
- Collecte des questionnaires du 22 mars au 15 avril 2011