Retourner sur le site laposte.fr

  • facebook
  • twitter
  • blogger
  • yahoo
  • digg
  • blogmarks
  • viadeo
  • technorati
  • live
  • delicious
  • scoopeo
  • yoolink
  • linkedIn
  • facebook
  • twitter
  • blogger
  • technorati
  • delicious

Contact

Le Groupe > Nos informations financières > Actualités et communiqués de presse > 2010 > Le Groupe La Poste présente son ambition 2015

english version

Le Groupe La Poste présente son ambition 2015

Paris, 15 avril 2010,

Jean-Paul Bailly, Président Directeur Général du groupe La Poste a présenté ce jour au conseil d’administration le projet Ambition 2015 de l’entreprise publique. Ce projet fixe les priorités et les règles de conduite du changement dans un environnement profondément modifié pour faire de La Poste l’entreprise de services logistiques et financiers, de dimension européenne, la plus proche des Français. Il vise le retour progressif à des niveaux de rentabilité que La Poste a connu dans les dernières années et intègre un programme d’investissement dont la réalisation repose notamment sur la prochaine augmentation de capital de 2,7 milliards d’euros. Le plan d’affaires présenté aujourd’hui sera un des éléments pris en compte dans les travaux qui vont s’engager entre l’Etat et la Caisse des Dépôts pour préparer cette nouvelle étape majeure dans le développement de La Poste.

Les 5 priorités du groupe La Poste pour 2015

Première priorité fixée par l’entreprise : la pleine exécution de ses quatre missions de service public (service universel postal, transport et distribution de la presse, accessibilité bancaire et l’aménagement du territoire), autant de missions essentielles placées au coeur de la vie quotidienne des Français. La loi du 9 février 2010 a réaffirmé le cahier des charges de chacune de ses missions.

Seconde priorité: la performance durable et responsable du Groupe dans tous les secteurs, combinant croissance du chiffre d’affaires consolidé, maîtrise des coûts, amélioration de la rentabilité opérationnelle, développement des partenariats, meilleure satisfaction des clients.

La qualité de service est la troisième priorité 2010-2015 de La Poste applicable à l’ensemble de ses activités. Une volonté d’ores et déjà illustrée aujourd’hui par ses engagements clients (amélioration du traitement des réclamations, de l’information, réduction de l’attente en bureaux de poste….), la généralisation de son nouveau concept de bureau de poste ou encore la qualité du conseil de La Banque Postale.

Quatrième priorité : l’innovation avec le développement de nouveaux services (Digiposte, lettre hybride, nouveau service de Coliposte, consultation sur la téléphonie mobile, développement du multicanal et du service en ligne à La Banque Postale…).

Le développement d’activités nouvelles dans la chaîne de valeur des métiers et la recherche de nouveaux marchés en Europe est la cinquième priorité. Elle se traduit notamment par des objectifs de croissance externe.

Ces cinq priorités doivent faire de La Poste une référence en terme de modernité publique.

Pour mener à bien ces 5 priorités, La Poste se fixe 2 règles de conduite du changement

Dans un contexte exigeant de concurrence sur l’ensemble de ses marchés et de transformation de son métier traditionnel du courrier, la conduite du plan stratégique de l’entreprise se fera dans le cadre de son modèle social fondé notamment sur l’absence de plan de départs imposés, sur des embauches s’appuyant sur l’alternance et favorisant l’égalité des chances, sur le développement des compétences, sur le souci permanent de la qualité de vie au travail, de la sécurité et de la sûreté des postiers ou encore sur le partage des fruits de la réussite.

Seconde règle fixée par La Poste : le développement durable. Fil conducteur de l’entreprise à travers ses grands projets en matière de véhicules électriques, de transports de marchandises, de gestion énergétique des bâtiments, de papier responsable ou encore de gestion des déchets mais également à travers des démarches au quotidien telles l’éco-conduite, la diffusion de bonnes pratiques, la responsabilisation des managers sur le sujet….

Les ambitions 2015 du groupe La Poste

Le plan « Ambition 2015 » fixe les nouveaux objectifs économiques du groupe. Le modèle économique reposant sur un portefeuille d’activités diversifiées sera une clé du retour progressif aux niveaux de rentabilité qui prévalaient avant la crise économique et l’accélération de la baisse des trafics postaux. Dans ce cadre, le Groupe prévoit une légère hausse de son chiffre d’affaires sur la période pour atteindre près de 22 milliards d’euros en 2015 hors croissance externe. Il vise à cet horizon une marge opérationnelle de l’ordre de 8 %.

Le groupe La Poste anticipe une évolution des usages du Courrier entraînant une baisse de 30 % des volumes d'ici 2015, à l'instar des autres opérateurs postaux européens.

La stratégie de l'activité Courrier est de devenir le média prémium de la relation, en proposant aux entreprises et aux particuliers le courrier du 21ème siècle, combinant le meilleur du support papier et le meilleur du monde numérique. Pour cela, le Courrier va achever d'ici 2012 le programme de modernisation de son appareil industriel, adapter en permanence ses charges aux évolutions de l'activité, proposer dès 2010 de nouvelles offres innovantes et développer des relais de croissance rentables. Le Courrier proposera également des services éco-conçus et éco-transportés. L'objectif financier du Courrier est à l'horizon 2015 de demeurer rentable et d'autofinancer ses investissements.

Le Colis-Express, prévoit au contraire une augmentation de ses volumes d’activité en lien avec le développement du e-commerce et l’amélioration progressive de l’environnement économique en France et en Europe. En dépit d’une concurrence accrue, le Colis-Express se donne pour objectif de maintenir sa marge opérationnelle à un niveau élevé. Il ambitionne de devenir ainsi le leader européen, en part de marché et en rentabilité, dans la logistique légère et rapide qui est et restera son domaine d’excellence.

La Banque Postale va quant à elle capitaliser sur son positionnement de banque de détail fidèle aux valeurs de proximité et de service. Elle entend d’ici 2015 tirer profit de l’extension de la gamme de ses produits et services à destination de ses clients particuliers et entreprises, tout en poursuivant le dynamisme de son développement commercial, démontré depuis sa création. Le coefficient d’exploitation pourrait être ainsi réduit de l’ordre de 15 points grâce à une stabilisation de ses charges en euros constants et à un développement soutenu, tiré notamment par la croissance des nouvelles activités.

Enfin, pour l’Enseigne, La Poste prévoit une généralisation de l’organisation personnalisée de l’accueil et du service en bureau de poste conduisant à faire disparaître la file d’attente unique. La montée en puissance pour les opérations simples du guichet vers des canaux alternatifs sur site (automates) et hors site (plates-formes téléphoniques et internet) va permettre de centrer les activités en bureau sur le conseil à la clientèle. Ces évolutions vont d’abord permettre un saut qualitatif décisif dans la qualité du service rendu aux clients, ensuite le développement des activités à valeur ajoutée contributrices à la satisfaction de l’intérêt des clients et à la croissance des trois métiers de La Poste, enfin à la réduction des coûts assumés par les trois métiers du Groupe contribuant ainsi à leur compétitivité. L’objectif est ainsi de réduire globalement les coûts du réseau en euros constants à horizon 2015.

Compte tenu de l’ensemble de ces dynamiques sectorielles, les objectifs financiers du groupe La Poste passeront par trois phases :

• La phase de transformation (2010-2011) pendant laquelle la marge opérationnelle du Groupe traduira la baisse du résultat d’exploitation du courrier, une hausse progressive des marges du colis et la progression continue des performances de la banque. L’objectif sera de ralentir puis d’arrêter la baisse des résultats constatée depuis deux ans.

• A partir de 2012, le Groupe connaîtra une phase de rebond et devra retrouver les niveaux de résultats connus avant la crise économique et l’accélération de la baisse des volumes du courrier mais avec des contributions très différentes des métiers du Groupe.

• Au terme du plan, le Groupe doit entrer dans une phase d’accélération du développement. Une fois la rentabilité du courrier stabilisée, les résultats du Colis-Express bénéficiant de son réseau européen et la banque exploitant un potentiel de développement considérable, le Groupe devrait dégager une rentabilité opérationnelle de l’ordre de 8 %.

Un plan de développement rendu possible par l’augmentation de capital

Sur la période 2010-2015, le programme d’investissement nécessaire à ce plan de modernisation et de développement est évalué à près de 9 milliards d’euros, avant impact éventuel de nouvelles règles applicables aux activités financières.

Ce programme intègre notamment :

• l’aboutissement de programmes déjà engagés du courrier et du colis

• la rénovation et la sécurisation du réseau des bureaux de poste, la modernisation et la mise à niveau des Systèmes d’Information dans les différentes activités, en particulier à La Banque Postale

• l’identification des opérations de croissance externe nécessaires pour devenir un leader de la logistique légère en Europe

• le programme d’innovation et de croissance dans les nouveaux métiers du courrier

• la consolidation des fonds propres de la Banque au vu des exigences règlementaires connues.

Compte tenu du niveau actuel de la dette, ce programme devra reposer sur l’auto-financement dégagé par le Groupe et l’augmentation de capital décidée par l’Etat et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Le plan stratégique s’inscrit donc en parfaite cohérence avec les travaux de la Commission Ailleret et l’annonce en décembre 2008 par le Président de la République de la mise en oeuvre en 2010 d’une augmentation de Capital, rendue désormais possible par le changement de statut de La Poste.

CONTACT PRESSE GROUPE LA POSTE

Virginie Gueidier

Tél. 01 55 44 22 41

Fax. 01 55 44 22 62

virginie.gueidier@laposte.fr

Calendrier

  • Jeudi 1er Août 2013 Publication des résultats semestriels