OBJECTIFS 2010 DU GROUPE LA POSTE : Stabilité du Chiffre d’Affaires et Maintien de la marge opérationnelle

Le 17 décembre 2009

Le Conseil d’Administration de La Poste réuni ce jour sous la Présidence de
Jean-Paul Bailly a examiné les perspectives de résultats pour la fin de l’exercice 2009 et a approuvé le budget du Groupe pour 2010.

Pour 2009, la baisse du chiffre d’affaires devrait être de l’ordre de -3% par rapport à 2008. Comme déjà indiqué lors de la publication des résultats semestriels, cette baisse du chiffre d’affaires correspond à une réduction des volumes du Courrier (-5,8%) et du Colis/Express (-4,5%). La Banque Postale poursuit son développement, en particulier dans la production de nouveaux crédits immobiliers et l’équipement de ses clients, contribuant par l’augmentation de plus de 4% de son Produit Net Bancaire à contenir la baisse du chiffre d’affaires consolidé du Groupe.

La Poste prévoit de réaliser cette année une marge opérationnelle consolidée d’environ 2,5 %, inférieure aux objectifs compte tenu d’une baisse plus forte que prévue des volumes du courrier. La perspective de résultat d’exploitation est de 500 millions d’euros environ. Les différents métiers ont mis en place des programmes de maîtrise des coûts permettant de viser, pour la première fois, une diminution des charges de La Poste à périmètre et change constants d’ici la fin de l’exercice par rapport à l’année dernière. Cette maîtrise des coûts s’accompagne des meilleurs résultats jamais obtenus en matière de qualité de service (Plus de 84.5 % pour le Courrier prioritaire et plus de 93% de colis suivis distribué en J+2).

Les investissements ont été maintenus à un niveau élevé (près de 900 millions d’euros) et restent maîtrisés au niveau de la capacité d’autofinancement. La Poste a contribué au Plan de relance de l’économie à hauteur de 240 millions d’euros.

Les résultats de l’exercice 2009 seront publiés le 11 mars prochain.

Pour 2010, le Groupe La Poste prévoit une quasi-stabilité de son chiffre d’affaires consolidé, traduisant des évolutions très contrastées de ses différents métiers : la poursuite d’une baisse des trafics (-5%) et le développement de nouvelles offres permettant de contenir la baisse du chiffre d’affaires du Courrier à -3%, la reprise de la croissance du colis et de l’Express avec une progression du chiffre d’affaires de +6,2% et une croissance de La Banque Postale toujours soutenue (+6% hors variation de la provision épargne logement).

L’objectif de La Poste sera de stabiliser sa marge opérationnelle par rapport à l’exercice 2009 dans un contexte économique et concurrentiel incertain. La politique de maîtrise des charges et de développement de nouvelles activités se poursuivra en 2010. Les objectifs d’investissement sont maintenus à un niveau élevé (1,1 milliard d’euros), correspondant aux ambitions de La Poste dans le contexte du projet d’augmentation de capital :

Contact presse Groupe La Poste