Nos actions

Nos actions

Facebook Twitter Envoyer à un ami
Savoir reconnaître le handicap au travail
Muriel Blanchout, de l’ARFTLV, présente le dispositif d’insertion.

À Poitiers, la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées 2010 s’est déroulée du 15 au 21 novembre. L’occasion pour les organismes d’insertion et de reconnaissance des travailleurs handicapés (TH) de sensibiliser et d’informer.

 

 

Plusieurs intervenants internes et externes à La Poste ont ouvert la 14e Semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées, lundi 15 novembre, dans le bâtiment postal de Poitiers-Maillochon. Devant un public de postiers attentifs, différents aspects du thème de la journée, Le handicap au travail, ont été exposés. Après une matinée consacrée aux présentations de responsables des ressources humaines de différents métiers de La Poste (Enseigne, Courrier et La Banque Postale) et d’associations internes (APCLD, ATHA et AFEH), trois organismes spécialisés se sont succédé.

Muriel Blanchout, de l’ARFTLV (Agence régionale de formation tout au long de la vie), pilote du programme régional d’insertion des travailleurs handicapés, a posé le cadre : la législation en vigueur (loi du 11 février 2005), la typologie des handicaps, les partenaires de la politique d’emploi des TH. Elle a complété sa présentation par quelques chiffres régionaux et départementaux, « qui illustrent la difficulté pour les travailleurs handicapés de trouver un travail ».

Marine Romestant, représentant le Sameth (Service d’aide au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés) de la Vienne, a insisté sur « l’intérêt pour le travailleur handicapé de faire appel à ce service qui intervient sur deux domaines d’importance : l’étude et l’aménagement du poste de travail, et l’aide au reclassement professionnel interne. Financée par l’Agefiph et le Fiphfp, notre intervention n’engage aucun frais, ni pour le salarié, ni pour l’employeur ».

Enfin, Sylvie Gervais et Chantal Marcel-Venault, de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées), ont choisi d’intervenir sous la forme de questions/réponses :

  • Quel intérêt pour le travailleur de demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ?

  • Quelles sont les démarches ?

  • La procédure est-elle longue ?

  • Combien de dossiers traités par an ?

« Les échanges qui ont suivi nos questions ont permis d’éclairer sur notre rôle et de donner des informations très concrètes, ainsi que des adresses locales. »

Cette journée a atteint son objectif qui était de sensibiliser les participants, qu’ils soient ou non en situation de handicap. Les échanges nourris et riches en informations en ont apporté la preuve.

Pour en savoir plus : www.agefiph.fr, www.arftlv.org, www.mdph.fr  

En pratique

En ce début d’année 2011, le groupe La Poste organise la première édition du Trophée Handifférences. Ce challenge, qui s’adresse au personnel de La Poste et de ses filiales françaises, vise à valoriser, encourager et accompagner davantage les collaborateurs du Groupe qui s’impliquent activement dans l’intégration de leurs collègues handicapés et/ou inaptes. L’objectif étant de favoriser l’échange et l’exemplarité. Les candidats, regroupés en équipes d’au moins cinq personnes, doivent déposer avant la fin du mois de janvier un dossier de candidature présentant leurs bonnes pratiques, passées ou en cours, dans ce domaine. Après des phases de sélection régionale puis nationale, les cinq meilleures idées seront récompensées par un trophée et une dotation financière. 

Publié le 31/03/2011
Lu 2345 fois
26J'aime

Ajouter un commentaire

Les champs obligatoires sont mentionnés par une étoile *

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
12 + 0 =